Ces facteurs qui déterminent le coût d’une leçon de chant

Que vous soyez grand débutant dans l’art vocal ou bien chanteur amateur adepte des formations vocales gratuites, sachez que passer par un cours de chant payant est intéressant à plus d’un titre : acquérir une bonne technique vocale sous la supervision d’un enseignant, apprendre à travailler sainement sa voix chantée, découvrir de nouveaux styles musicaux, etc.

Si vous avez déjà mené quelques recherches sur internet afin de trouver une école de musique ou bien un prof de chant pouvant dispenser des leçons vocales personnalisées, vous n’aurez pas manqué de remarquer que les coûts horaires affichés sont très variables. En voici les raisons.

tarif cours de chant

Tarifs du cours de chant : les facteurs déterminants

Le prix à l’heure d’une formation vocale dépend en fait de plusieurs facteurs :

  • Le type de formation (individuelle ou collective) : des leçons particulières ou personnalisées seront plus onéreuses que des classes et ateliers accueillant plusieurs apprenants. Toutefois, parce qu’ils proposent des sessions intensives, les stages de chant, quant à eux, sont nettement plus onéreux.

  • L’expérience du prof de chant : plus il est diplômé et expérimenté au niveau artistique et pédagogique, plus ses honoraires seront élevés. Mais meilleure aussi sera la qualité de ses prestations !

  • Le type d’établissement de musique : un conservatoire public affichera des prix à l’année moindres, comparés à ceux pratiqués par une école privée.

  • L’âge de l’apprenant : les enfants et les adolescents bénéficient généralement d’un tarif préférentiel.

  • L’éloignement géographique : ce facteur influe tout particulièrement sur le coût d’un cours particulier. Ainsi, choisir un coach vocal qui ne réside pas trop loin de chez soi permet d’alléger, voire d’effacer, les frais de déplacement.

  • La localisation géographique : les coûts pratiqués dans les petites communes sont généralement plus attractifs que ceux ayant cours dans les grandes villes françaises. Les prix élevés en métropole pouvant notamment s’expliquer par le haut niveau de qualification des enseignants qui y exercent.

  • La complexité de l’objectif de l’élève : si celui-ci souhaite suivre des cours afin de réussir le Diplôme d’État (DE), il aura certainement à engager un professeur prestigieux à hauts tarifs.

La première heure est gratuite

Certains enseignants offrent leur première heure de cours. Ce qui permet à l’élève de tester son enseignement. Afin que l’apprenant puisse progresser rapidement, il est en effet important qu’il y ait une relation positive entre lui et son professeur. D’où l’importance d’un tel « test » préliminaire.

Choisir de préférence un prof musicien capable de vous accompagner au piano ou à la guitare durant vos répétitions. Afin de pouvoir s’exercer en solo, il est en outre indispensable de savoir jouer et de disposer chez soi d’un instrument de musique. Dans le cas contraire, si vous souhaitez aller loin dans la maîtrise de la voix chantée, pensez sérieusement à prendre des leçons de guitare ou de piano.

Réduction d’impôt de 50 % du coût de la formation

Certaines des écoles de musique et des organismes de formation en art vocal, proposant un cours vocal ou musical à domicile, sont agréés par l’État. Ils permettent alors à l’élève de bénéficier d’une réduction ou d’un crédit d’impôt de 50 % sur les tarifs horaires et les frais d’inscription, conformément à l’article 199 sexdéciès du Code Général des Impôts.

En d’autres termes, qu’il soit imposable ou non, l’apprenant a la possibilité de bénéficier d’un remboursement de la moitié des sommes qu’il a engagées pour ses cours de chant.

Une solution de défiscalisation tout à fait bienvenue, permettant de se former et de progresser rapidement en art vocal, et ce, à prix réduit.