Comment chanter avec une belle interprétation ?

Le chant nous fait vibrer et transmet des émotions. Il ne s’agit pas seulement d’avoir le bon feeling. C’est un véritable travail que vous enseigne le professeur en partant des fondamentaux : la respiration, le placement de la voix, l’entraînement régulier pour acquérir une belle sonorité et maîtriser ses effets lyriques.

Dans un premier temps, on apprend à imiter, à écouter différentes interprétations d’un même morceau. L’interprétation est ce qui rend un air à nul autre pareil. Il ne s’agit pas seulement de transmettre des notes, mais de les faire vivre avec un agencement technique unique (timbre, justesse, tempo, accentuation…). 

En savoir + sur nos cours

Les prédispositions 

Certains semblent avoir des facultés naturelles, alors qu’ils ont surtout imité et appris de leur entourage, parfois dès leur naissance. Ils ont parfois tout simplement l’habitude d’une manière de s’exprimer tout à fait personnelle, magique et vibrante. En effet, ils sont dans de bonnes dispositions. L’art vocal est une passion, il faut savoir donner, se mettre en situation de déployer son art devant un  auditoire. 

Il est possible de faire appel à des émotions réellement vécues, au moyen du souvenir, pour se plonger dans un rôle de composition et réussir à les véhiculer en les revivant. Cette approche psychologique nécessite un travail proche de celui de l’acteur.

Nouveau call-to-action

Un chant adressé

On commence à interpréter un morceau dès lors que l’on sent qu’il est adressé à un auditoire, qu’il soit réel ou imaginaire. Il faut toujours se mettre en situation généreuse de donner aux autres. C’est le moment de s’exprimer en toute liberté, pour véhiculer les notes de toute son âme.

Cette vibration intérieure pleine de vie peut être sincère ; elle n’en reste pas moins le fruit d’un entraînement de la part du chanteur qui a dû mettre en place sa chanson.Une attitude altruiste ne suffit pas, il faut aussi fournir un effort qui consiste dans un premier temps à maîtriser ses effets, comme le vibrato.

Dans un second temps, il faut apprendre à contrôler ces mêmes effets quand on chante. Il s’agit de les déployer au bon endroit et au bon moment. On peut certes donner l’impression qu’on est envahi par un feu sacré qui nous donne une énergie hors du commun. En réalité, les effets restent contrôlés. Le naturel est paradoxalement le fruit d’un artifice très travaillé. 

L’interprétation est-elle une question de niveau ?

Un débutant peut réussir à la perfection des exercices de base, niveau débutant. Ou tout simplement fredonner une chanson simple de façon remarquable. Il est possible de maîtriser son chant dès les premiers cours. Chaque exercice peut être réalisé de façon réellement artistique et musicale. Nul besoin d’attendre d’être un virtuose pour s’autoriser à profiter pleinement des vertus de l’art lyrique !

Tout savoir sur nos cours et nos tarifs

Les jazzmen improvisaient des airs de blues magnifiques avec trois notes, mais ils réussissaient à transmettre un rythme syncopé d’une grande précision. Alors même que leur jeu paraissait tout à fait naturel, avec ses fêlures et sa note bleue, était le fruit d’une discipline quotidienne. Certains ont appris tout seuls des chansons qu’ils restituent avec justesse, en écoutant et en reproduisant dans un premier temps.

Le talent vient souvent de l’écoute musicale. C’est pourquoi nous recommandons d’écouter beaucoup de musique, celle que vous voulez. Il faut écouter et imiter les autres avant de trouver sa voix propre. Il s’agit la plupart du temps non pas d’une invention personnelle, mais d’un savant mélange entre des influences diverses. 

Si vous vous sentez en difficulté, cliquez sur cet article.